Nicole Boulanger & Michel Hauwaert, Antoine Pickels

 

Une peinture sur plusieurs murs autour d’un terrain. Le sujet était basé sur un conte de Goethe, qui à l’aide de quelques éléments épars, stimulait l’imagination. L’on y découvre donc de petits tableaux isolés, comme des chevreuils, des enfants en train de jouer, un peintre, un petit lapin, un nu couché, la lune, une fée auprès d’un feu ou encore une femme se baignant. Les personnages détendus et la palette chromatique créent une atmosphère de rêve qui rappelle l’œuvre de Paul Gauguin. Dans des cages-fenêtres apparaissent des visages. Le travail terminé, le terrain fut planté d’arbustes, ce qui donne au spectateur le sentiment de se trouver au milieu d’un bois.

 

Nicole Boulanger (1930-2007)

Elle suivit la formation ‘Peintures monumentales’ à La Cambre, puis enseigna au Lycée Français. Son art témoignait d’un fort engagement socio-politique. Ici elle fut aidée par son élève Michel Hauwaert et par son fils Antoine. Michel se spécialisera plus tard dans la construction de décors de théâtre, Antoine Pickels deviendra metteur en scène. Il se souvient que sa mère était constament abordée par des passants enthousiastes pendant qu’elle peignait.

10. Une journée dans la forêt 

00:00 / 01:31
1/11

1978 - 1991 

1/11