1/5

Baobab: Jaba Mathieu  & les résidents locaux

 

Cette phénoménale série de peintures murales n’était due ni à l’initiative d’une association locale ni à une décision politique, et n’était donc pas soutenue par les riverains ou par les autorités locales. Ainsi, le lendemain du départ des artistes, les œuvres se trouvèrent menacées par la végétation et surtout par les projets immobiliers.

 

Trente-cinq ans plus tard, en 2017, quelques personnes actives dans le Quartier Nord ont pris une initiative comparable, mais émanant cette fois-ci d’une participation locale. Ils étaient engagés au centre de services local De Harmonie, à l’école primaire communale Klavertje vier, au service de prévention Bravvo ou encore au centre sportif et culturel Pôle Nord.

Ils souhaitaient que la peinture murale soit réalisée à un endroit reconnaissable par un grand nombre d’habitants. Ils ont créé un projet participatif qui permettrait à chacun et à chacune de s’exprimer. Ensuite et ils ont fait appel à une association artistique habituée aux projets participatifs. Ils ont reçu le soutien financier de la Vlaamse Gemeenschapscommissie (VGC), de la ville de Bruxelles et du Foyer Laekenois.

Le résultat est une peinture murale de 33 m de haut, inauguré en juin 2019. Elle décore le mur latéral d’un immeuble d’habitations sociales situé chaussée d’Anvers, à côté du parc Maximilien.

22. Participation 

00:00 / 01:56
1/5

2019