1/14

Academie de Schone Kunsten, Académie de Beaux-Art

 

Il s’agit d’un assemblage de projets d’étudiants de l’Académie. L’Académie était connue pour les couleurs fortes, mais dans ce cas-ci il est clair également que les teintes de base étaient nettement moins chères. L’homme à droite sur le balcon était un autoportrait de Pierre Dulieu. Le mur était traversé par une banderole portant le texte suivant: ‘C’est devant le mur qu’on pense se connaître de vue. Le bonheur n’est-il que sur les murs?’ La banderole formait un idéogramme chinois qui signifie ‘L’être humain.

 

Académie de Beaux-Arts de Saint-Josse

Pierre Dulieu (1944-2007), le chef du projet, organisait régulièrement des expositions à la Galerie Albert-1er dans le centre ville. Jean-Pierre Clymans, Jos Errens et Ignace Guisset (1920-2000) formaient le ‘Groupe Triade’. A Ignace le Grand Prix de Wallonie avait été décerné en 1983. Roger Avau était étudiant en arts graphiques et plastiques et en photographie, puis il travailla à la RTBf en tant que documentaliste et lutta pour la reconnaissance des graffitis comme œuvres d’art. En 1978 il fonda le Centre de Documentation des Graffitis. Ses archives furent d’importance capitale pour la recherche de cette histoire des peintures murales. Bruno Collard photographia les peintures murales, qu’on trouve sur le site web.

20. Le bonheur 

00:00 / 02:03
1/14

1980 - 1995