1/15

Un quartier de gare à grande mixité et haute densité 

 

Le Faubourg de Cologne comme on appelait autrefois les environs immédiats de la Gare du Nord était jusque dans les années 1950 avant tout un quartier commercial, fréquenté souvent par une clientèle arrivant de province en train ou en tram.

 

Les jeunes Bruxellois se donnaient rendez-vous dans les cafés et les salles de danse comme Le Renard, les cinémas ou les ‘grute stamenées’ comme celui de Luppe Kassuul dans la rue Zérézo, immortalisé par la chanson populaire ‘Raaïdde gha per otto, duï de rue Zérézo...’. A proximité on trouvait des hôtels comme le Siru, le Splendid ou les Colonies, ainsi que les Folies Bergères. 

A l’intérieur des îlots se cachaient de nombreuses entreprises. On y trouvait un Dépôt de Tabac ainsi que la Société du Gaz de Saint-Josse. 

Les immeubles du 19ième siècle arboraient en général une façade très simple. Parfois se pointait une maison de maître au décor plus recherché. Après la Grande Guerre s’y ajoutaient des maisons de rapport, parfois avec une jolie façade art déco. Les rez-de-chaussée se transformaient en magasin. A partir de 1955 les habitants qui en avaient les moyens partaient vers la banlieue. Ils étaient remplacés par les premiers immigrants. Les grands panneaux publicitaires faisaient leur apparition

1. Le vieux Quartier Nord 

00:00 / 01:21
1/15

< 1955